Archive | avril, 2013

Pharmacies sur internet : Petit rappel des faits

15 Avr

Tout le monde se rappelle de la campagne publicitaire menée par une enseigne de la grande distribution. C’était en février, deux entreprises pharmaceutiques avaient alors décidé d’attaquer l’enseigne pour concurrence déloyale. ELles avaient été déboutées.
Parallèlement à cette décision, le conseil d’État décidait d’ouvrir la commercialisation de médicaments sur internet à ceux disponibles sans ordonnance.
Cette décision a fait passer le nombre de spécialité pouvant être disponibles sur Internet de 455 à plus de 3500.

Tous les sites e-commerce de pharmacie en ligne sont-ils légaux ?

Légalement, les sites de pharmacie peuvent vendre en ligne tous les médicaments sans ordonnance. Le problème dorénavant est qui peut légalement vendre sur internet ?
L’Agence Régionale de la Santé a donc été créée et labellise toutes les créations homologuées de pharmacies sur internet.
L’Agence met à disposition la liste actualisée et travaille sur la mise en place d’un logo permettant de distinguer les sites e-commerce officiels.

Prise en charge des médicaments en ligne par les mutuelles complémentaires santé

Les produits de pharmacie online ne sont pas couverts par l’Assurance Maladie, car sans ordonnance.
De plus en plus de français achètent leurs médicaments sans ordonnance, ce qui amène les mutuelles complémentaires santé à revoir à leur devis mutuelle vis à vis de ses dépenses.
Pour le découvrir, rendez-vous sur notre comparateur de mutuelle.

[youtube sur le web : sur ordonnance ou automédication

Légalement, les sites de pharmacie sur le web ne peuvent vendre que les médicaments sans ordonnance.
Le définition mutuelle de l’achat de médicaments sur la toile rentre dans la catégorie de l’automédication.
Notre comparateur de mutuelle vous propose de faire le tri entre les différents contrats qui prennent en compte ce nouveau type de pratique.

Plus d’infos ici :

Publicités

Les médicaments disponibles sur les boutiques e-commerce sur le web

11 Avr

Légalement, les sites de pharmacie sur internet ne peuvent vendre que les médicaments sans ordonnance.
Pour le tarif mutuelle de ce type de frais, il vous faut souscrire une mutuelle complémentaire remboursant l’automédication.
Notre système pour comparer les meilleures mutuelles vous propose de faire le tri entre les différents contrats qui prennent en compte ce nouveau type de pratique.

Comment choisir son site de pharmacie sur internet ?

Acheter des médicaments sans ordonnance est possible depuis le début de l’année. Pour ne pas acheter des produits de mauvaise qualité, il faut faire bien attention aux magasins de pharmacie sur internet.
L’Agence Régionale de la Santé a donc été créée et labellise toutes les créations homologuées de pharmacies sur internet.
Pour distinguer le bon site d’un mauvais site, l’Agence publie une liste des magasins en ligne officiels officiels seront bientôt estampillés d’un logo.

Quelle qualité pour les médicaments des sites de pharmacie sur internet ?

Les médicaments commercialisés sur internet traînent une réputation très mauvaise, en particulier en terme de contrefaçon. L’Organisation Mondiale de la Santé estime d’ailleurs que plus de 50 % des médicaments sur internet sont contrefaits.
C’est justement pour s’attaquer à ce problème que l’Union Européenne a voulu réguler le secteur.
La France a suivi ces décisions cette année et va même plus loin en créant une accréditation des sites permettant la commercialisation sur internet de médicaments.
Il est fort probable que les meilleures mutuelles réagissent en précisant les magasins de pharmacie partenaires ouvrant le droit à un remboursement.

Êtes-vous prêt à acheter vos médicaments sur des sites de pharmacie sur la toile ?

Un récent sondage précise que moins de 10% des français ont déjà acheté sur la toile.
La pharmacie sur la toile leur semble intéressante car plus économique, et évite la visite chez le médecin.
De gros doutes quant à la qualité des médicaments sur la toile subsistent et la majorité des consommateurs craignent d’acheter des médicaments contrefaits.

Les boutiques e-commerce de pharmacie online et la contrefaçon

10 Avr

L’O.M.S estime qu’à peu près la moitié des médicaments vendus online sont des contrefaçons.
Pour y pallier, l’Union Européenne a créé en 2011 une réglementation autour de la vente de médicaments online.
C’est aussi le sens de la création de l’Agence Régionale de la Santé, accréditant les sites.
Devant la démocratisation de ce type de pratique, les mutuelles complémentaires santé vont faire évoluer leurs tarifs mutuelle pour prendre en compte ce type de prise en charge.

Boutiques de vente de médicaments online : et les consommateurs dans tout ça ?

Un récent sondage précise que moins de 10% des français ont déjà acheté online.
Les critères importants qui favorisent l’achat online sont bien évidemment le prix et l’économie d’une visite chez le médecin.
Les 3/4 restent tout de même sceptique et mettent en doute la qualité des médicaments online et craignent la prolifération des contrefactions.

Pharmacie online et remboursement

Tous les médicaments disponibles sur internet sont des médicaments disponibles à l’origine sans ordonnance, et donc hors remboursement de la Sécu.
De plus en plus de français achètent leurs médicaments sans ordonnance, ce qui amène les mutuelles complémentaires santé à revoir à leur remboursement mutuelle vis à vis de ses frais.
Pour savoir la mutuelle santé qui est plus avantageuse pour ce type de médicaments, utilisez notre comparateur mutuelle.

Pharmacies sur internet : Petit rappel des faits

En début d’année, deux compagnies pharmaceutiques attaquaient une grande enseigne de la grande distribution pour concurrence déloyale au sujet de la campagne de pub sur la parapharmacie et étaient déboutées.
Parallèlement à cette décision, le conseil d’État décidait d’ouvrir la commercialisation de médicaments sur internet à ceux disponibles sans ordonnance.
Cette décision marque le début du développement de la pharmacie sur internet sur le marché français. Le secteur est passé en quelques mois après de 500 familles de médicaments disponibles à plus de 3500.